Avant-propos

– Enfin et surtout, pour avoir servi 31 ans durant Air Afrique, de Monsieur Cheikh Fall premier Président Directeur Général (PDG), à Monsieur Marcel Kodjo Administrateur Délégué chargé de la liquidation, il m’a semblé utile de livrer ma part de vérité sur ce que je crois avoir été les causes réelles cumulées de notre échec collectif. Trop ou pas assez de choses ont été dites, et il en restera encore à dire.

La première difficulté à laquelle je me suis heurté, a été celle de devoir regrouper pour des besoins de compréhension, des faits qui se sont étalés dans le temps, souvent sur plusieurs années. Ce «compactage» affecte de ce fait la chronologie de la narration telle qu’elle aurait été faite par des historiens attitrés.

La seconde difficulté et non la moindre, a été celle consistant, pour un novice, à narrer et analyser des faits où il se trouve avoir été partie prenante. Il n’est pas aisé de vouloir se comporter en spectateur d’une partie dans laquelle on a été acteur. L’exercice n’est pas facile et je vous donne acte des critiques que cela pourrait susciter.

Enfin, malgré mon application à vouloir rendre compréhensibles certaines notions de l’activité complexe qu’est le transport aérien, je ne suis pas sûr d’avoir réussi à éviter l’utilisation de termes techniques difficiles à traduire en ‘français facile’, ce qui aurait rendu sans doute plus aisée la compréhension de certains passages.

Pages: 1 2 3 4

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>