Le grand débat

Yacouba N’Diaye était mardi 21 juin l’invité du Grand Débat sur AFRICA N°1. Pour écouter l’interview cliquez ici (38′) et surtout utilisez les commentaires et dites ce que vous pensez de son intervention… et aussi → AFRICA N°1.

1 comment to Le grand débat

  • abou diagne

    J’ai suivi avec plaisir et intérêt le débat :
    1- pour la forme, il faut peut être déplorer en tout cas au début, un manque de réactivité, et de fluidité suite aux questions du journaliste suggérant un “malaise” du locuteur !
    On avait presque l’impression qu’il fallait le pousser à parler : c’est probablement un peu de timidité et j’imagine qu’une interview ne doit pas être, chose aisée !
    Mais par la suite, le débit était plus fluide et rapide !
    2- pour le fond, et j’y reviens toujours, pour l’immense majorité des Africains et de l’extérieur la faillite d’Air Afrique est consécutive à de la mauvaise gestion combinée à un mauvais comportement du personnel !
    2-1 Par mauvais comportement du personnel, on cite pèle-mêle des anecdotes sur les billets gratuits, des voyages intempestifs : pour nombre de gens, c’est à la limite comme si chaque agent avait dans son tiroir une dotation de billets dont il usait à loisir et même au détriment des passagers payants !
    À mon avis, il y avait certainement des abus, mais la raison pour laquelle tout agent de toute Cie aérienne peut disposer d’un billet gratuit doit être clarifié et ce n’est pas un droit ou une faveur exclusive aux ex agents d’Air Afrique !
    À ce propos, les choses doivent être dites simplement sans aucune justification !
    Et je cite volontiers à titre d’illustration, l’exemple des banques, ou de droit on concède aux agents des taux de prêt à 2 pour cent là ou il est consenti au public un taux de 9 pour cent ; les agents du secteur de l’énergie bénéficiant d’un tarif préférentiel etc.
    2-2 Air Afrique a déposé son bilan, et à un ou deux mois prés la même année que Swissair et Sabena, cependant l’on ne parle jamais des ces 2 cas, ni même de celles auparavant de la Pan Am ni de Uta et or par définition toute faillite l’est par définition il y a eu mauvaise appréciation, anticipation, prévision dans la gestion !
    Les Suisses sont réputés de par le monde être de très bons gestionnaires à tel point que tout le monde leur confie ses biens et pourtant Swissair aussi est faillite !
    Il n y a donc pas atavisme chez les Africains comme on le subodore parfois et s’interrogeant avec émoi !
    Enfin et pour conclure tant ces ces choses ne sont pas explicitement dites et clarifiées, bien de potentiels investisseurs hésiteront longtemps et à juste raison à vouloir investir dans le transport aérien, car même nos “politiques” finalement se sont convaincus de notre “incapacité” à gérer des Cies aériennes et n’ont finalement même pas la velléité de chercher à créer, sur la base de l’expérience, l’expertise et les erreurs d’Air Afrique, quelque chose de plus solide et viable !!!
    C’est bien dommage!

Leave a Reply to abou diagne Cancel reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>