Chapitre VIII.1

Le nouveau DG enfin choisi

Le conseil d’administration eut lieu le 23 Avril à Ouagadougou. Dans son discours d’ouverture, le Ministre des transports du Burkina Fasso qui présidait le conseil d’administration a exhorté de manière ferme, les administrateurs, à désigner un DG pour mettre fin à une situation de vacance qui, même bien gérée par intérim, ce qui ne faisait pas l’unanimité, était nuisible à la bonne marche de la Compagnie.

Le Ministre déplora en effet que durant cet intérim, le Directeur Général monsieur Fousséni Konaté ait ‘’bradé’ Abidjan Catering (filiale d’Air Afrique) au groupe ACCOR. Cette charge en règle n’était pas fortuite ; elle visait à empêcher la désignation par les administrateurs, de monsieur Fousséni Konaté comme DG. En effet, bien que la Côte d’Ivoire n’ait pas proposé de candidat au poste de DG et promis de soutenir celui du Sénégal, une folle rumeur avait circulé avant la tenue du Conseil d’administration,

disant que certains administrateurs préparaient un ‘’coup d’état’’ en tentant de faire nommer monsieur Fousséni Konaté comme DG. Plusieurs cadres d’Air Afrique étaient à l’origine de cette rumeur et avaient dressé à l’attention de monsieur Pape Sow Thiam, une liste de cadres ‘’comploteurs’’ considérés comme étant des proches de monsieur Konaté.

Pape Thiam DG Air AfriqueLe Conseil n’était pas encore terminé que les Administrateurs Français, demandaient à Monsieur Pape Sow Thiam de préparer « son discours d’intronisation ». En effet, ce fut à l’unanimité et par acclamation que le candidat du Sénégal, soutenu par la Côte d’Ivoire a été nommé DG. Malgré ces interminables péripéties, « notre » candidat était le DG que nous souhaitions, et la balle était dans notre camp. Nous étions en Avril 1999.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Subscribe without commenting