Introduction

« Après 40 ans de bons et loyaux services rendus à l’Afrique et aux Africains », AIR AFRIQUE, notre Compagnie aérienne multinationale a été « liquidée » en Avril 2002.

Son histoire, comme celle de toute aventure exaltante, toute ambition communautaire qui finit en queue de poisson, restera à être contée par ceux qui, de près ou de loin ont participé à sa naissance, son développement, puis ont vécu son déclin puis sa longue, lente, humiliante et interminable agonie, et assisté, impuissants ou incrédules, à sa mort sans gloire.

Chacun des acteurs ou témoins de cette aventure, de ce généreux rêve communautaire brisé, notamment les États Membres, les partenaires successifs, UTA puis Air France, les cadres, agents et employés de la Compagnie, pourra raconter son « Ère Afrique » avec les informations dont il a disposé, avec sa sensibilité, ses objectifs et ses motifs avoués ou non.

L’objet de ce recueil est de vous raconter «mon » Ère Afrique de 1984 à 2002.

Bien entendu les faits que je relate sont assortis de commentaires et d’analyses personnelles qui, espérons-le, entraîneront des débats, en particulier chez les anciens acteurs de cette aventure. Nul doute que ce témoignage sera suivi de beaucoup d’autres. En effet, l’histoire d’Air Afrique peut être déclinée sous plusieurs thèmes tant elle a été riche, passionnante et pleine d’enseignements.

1971-1984 À part quelques anecdotes vécues en République Centrafricaine en 1971 puis en 1975, au Tchad en 1973, au Gabon en 1974 puis en 1976, au Sénégal de 1977 à 1979 puis en Côte d’Ivoire de 1979 à 1984, anecdotes qui ont jalonné les premières années de ma carrière, je considère que « mon » ERE AFRIQUE » , celle qui, me semble t-il, mérite de vous être racontée a réellement débuté en 1984.

À cette époque, un an avant la fin du mandat du Président Aoussou Koffi, j’occupais le poste de chef du Département Ventes fret à la Direction Fret et Poste, et commençais à côtoyer les centres de décision de la Direction Générale de la Compagnie.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Subscribe without commenting