Boeing 727

Premier appareil civil à dépasser les mille exemplaires produits (1831 avions de tous types seront construits), le Boeing 727 est un triréacteur à aile en flèche basse, les moteurs étant montés à l’arrière, ce sont des Pratt & Whitney JT8D. Le fuselage possède la même section que le Boeing 707.

Le modèle 100 d’une longueur de 40,59 m et d’une envergure de 32,92 m, décolla en 1963. La masse initiale de 67 tonnes fut, au gré des types moteurs, portée à 76,7 tonnes. Le modèle 200, plus long de 6,1 m commença ses essais en 1965. La masse maximale est de 78,1 t ou 84 t pour la version « Advanced ».

Tous les B 727 étaient disponibles en version C (Combi, ou Convertible), ou QC (Quick Change). Beaucoup ont par la suite été modifiés en cargo (F), quelques autres transformés en avions d’affaires.

Air Afrique a affrété des B727 (tous de type 200) à diverses étapes de sa vie :

  • Deux à la compagnie Yougoslave JAT entre 1983 et 1986.
  • Un B727 228 à Air France en 1986, un autre auprès d’Air Charter International en 1995.
  • Deux appareils à une autre compagnie yougoslave Aviogenex à la fin des années 90, début 2000.

Retracer l’histoire des avions yougoslaves durant les années 90 est complexe. Suite à la guerre en plein cœur de la Communauté Européenne, les avions habituellement basés à Belgrade furent déplacés et loués. C’est ainsi que certains resteront en attente à Tunis durant plus de deux ans.

À la même période, l’Afrique, hélas, n’est pas épargnée. Ce sont les guerres du Libéria (1990-2003) puis de Sierra Léone (1991-2002). Suivront les conflits du Zaïre (1996/1997) et du Congo BZV (1997-1999).

Période des plus troubles. Un des appareils d’Aviogenex aurait participé à des transports d’armes à destination du Libéria fin 2002 !

Loués auprès de la JAT Yugoslav Airlines

YU-AKK

Model 2H9, c/n 22665, n° de fuselage 1786

Boeing 727 YU-AKKEffectuant son premier vol le 2 décembre 1981 (N1780B), il est livré à la Jugoslav Air Transport le 30 du mois (YU-AKK). Air Afrique l’affrète entre fin mai 1983 et juin 1986. Il porte la livrée complète d’Air Afrique mais conserve son immatriculation yougoslave (Sans doute est-il loué avec les PNT, merci de me le confirmer). À son retour à la JAT, on pourra le voir quelque temps avec la livrée RK sans les titres. Il connaîtra diverses locations en particulier auprès de Tunisair (TS-JEA). Suite à la guerre en Yougoslavie il restera stocké à Tunis plus de 3 ans avant de retourner à la JAT devenue entre temps JAT Airways. Il reviendra en Afrique, connaissant diverses locations au Nigéria : ADC Airlines, Air Alizés Afrique (2002) et West African Airlines (2003). Il est de retour à Belgrade en juin 2004. Une photo le montre tout blanc, à Prague en février 2005. Il sera finalement démantelé en novembre 2006.

YU-AKL

Model 2H9, c/n 22666 n° de fuselage 1790

Boeing 727 YU-AKLIl effectue son premier vol le 8 décembre, quelques jours après le YU-AKK. Les deux appareils sont remis à la JAT simultanément. Air Afrique l’affrète entre mai 1984 et mars 1987. Lui aussi porte les pleines couleurs Air Afrique avec le koba, conservant son immatriculation yougoslave. À son retour, il vole pour Air Malta (juin 1990-octobre 1991). Il sera loué également à Tunisair et sera stocké à Tunis. Il retourne à la JAT Airways en mai 1996 (on pourra le voir à CDG en juillet 2000). Il retrouve les cieux africains pour le compte de Savannah Airlines (Nigéria) entre 2001 et 2002. Il est stocké à Belgrade en août 2002 et peu à peu cannibalisé.

Loués auprès d’Air France, Air Charter International

F-BOJB

Model 228, c/n 19544, n° de fuselage 562

Cet appareil fait son premier vol le 10 avril 1968 et est livré à Air France 13 jours plus tard. Il s’agit du second appareil de ce type pour la compagnie nationale. Air Afrique l’affrète entre juin 1986 et Mars 1987. De retour à son propriétaire, il est vendu en avril 1990 à A.A.R.Financial (N606AR) qui le convertit en cargo (228F). Il vole alors pour l’entreprise de courrier express D.H.L. sous le registre N720DH. Un temps stocké dans le désert de Mojave, il retrouve les airs en 2005 pour le compte de Savanna Aviation puis d’Astar Air cargo qui opère pour D.H.L. L’appareil a été retiré du service. Il est vu à Mojave en 2006 sans moteur. Probablement le début de son démantèlement.

F-GCMX

Model 2X3 Advanced c/n 22609, n° de fuselage 1731

Il effectue son premier vol le 20 mars 1981 et est livré à Air Charter International (filiale charter d’Air France) le 31 du même mois. (F-GCMX) Il sera loué à Air Afrique à une date que j’ignore, gardant sa livrée, portant un « scotch » RK au dessus des hublots, après la porte avant. En juillet 1995, il est vendu à Constellation International Airlines qui comme son nom ne l’indique pas est une compagnie belge, ré-immatriculé OO-CAH en octobre. En décembre 2001, il est converti en cargo pour le compte d’Amerijet (N797AJ). En 2005, il rejoint, à Bogota, la flotte des Linéas Aéréas Suramericanas. Il est immatriculé HK-4401 et semble toujours opérationnel.

Loués auprès d’Aviogenex

YU-AKD

Model 2L8 advanced c/n 21040 n° de fuselage 1142

Cet appareil est livré en juin 1975 au gouvernement yougoslave comme avion présidentiel (14.302 puis 74.302). En février 1983, il est vendu à l’entreprise Aviogenex qui le ré-immatricule
YU-AKD. Il est loué à de nombreuses compagnies : Sterling en 1986 (OY-SBJ), Avianca (1987), Egyptair (1988). Il vole pour Air Afrique à la fin des années 1990. Je n’ai pas d’informations sur les dates, ni sur sa livrée. Je n’ai trouvé aucune photo aux couleurs d’Air Afrique. Fin 1998, l’appareil est au Nigéria chez Chanchangi Airlines et est de retour à Belgrade en 2002. Il sera démantelé en septembre 2006.

YU-AKM

Model 243 Advanced c/n 22702 n° de fuselage 1814

Il effectue son premier vol le 9 novembre 1982 et est livré le mois suivant à Alitalia (I-DIRT « citta di Matera »). Il est revendu 2 ans plus tard à une société de leasing qui le cède en 1986 à Aviogenex (YU-AKM « Pula »). Lui aussi connaîtra diverses locations : Aérolinéas Argentinas, Avianca (HK3618X), Macedonian, Chanchangi Airlines. Il est également loué à Air Afrique à la fin des années 90. Pour lui non plus, je n’ai pas trace de photo aux couleurs RK. En 2004, il vole en Indonésie à Efata Papua Airlines (PK-EPV) avant d’être vendu aux États-Unis en 2006. Il reçoit alors une immatriculation afghane ! (YA-GAD). L’appareil semble avoir été abandonné à Kaboul.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Subscribe without commenting