Boeing 767

Beaucoup (dont je faisais partie) étaient sceptiques en découvrant cet appareil à fuselage plus étroit que les gros porteurs alors en service. Il embarquait en soute des conteneurs plus petits que les LD3 standard utilisés par les B 747, DC-10, Tristar et autres A300.

Parfait pour des réseaux spécifiques, ou pour des compagnies ne possédant qu’un seul type de long courrier, le B767 était plus délicat à introduire dans des flottes moins homogènes. Les ventes se sont « limitées » à 858 avions, ce qui n’est pas si mal.

Bimoteur à aile basse d’une envergure de 47,57 m et d’une longueur de 48,51 m, le B767 200 pouvait décoller à 179 t et transporter 216 passagers sur 7 400 km.

Il existait en 3 versions :
– Le modèle 200 (il n’y eut pas de modèle 100), 200 ER (Extended Range) et 200PF (version cargo),
– Le 300 version allongée (plus 6 m), 300ER et 300F (Freighter),
– Le modèle 400ER, plus long plus large mais à l’autonomie restreinte était destiné au marché US. Il ne connut pas le succès.

Ces appareils étaient propulsés, au choix, par des Général Electric CF6-80, des Pratt & Whitney JT9D ou PW 4052, ou encore des Rolls Royce RB211. La caractéristique principale du B767 était sa grande autonomie. Excellent appareil ETOPS (Extended-range Twin-engine Opérations Standard), il fut le premier bimoteur certifié « 120 minutes » (capable d’atteindre un terrain de déroutement en deux heures sur un seul moteur). Cette autonomie en fait, dans sa version militaire, un sérieux concurrent de l’Airbus A330 ravitailleur.

Air Afrique a affrété deux B767 300ER, l’un après l’autre, entre 1998 et 2000. Le 300ER d’une longueur de 54,94 m (+6,5m), équipé de Pratt & Whitney PW4060, pouvait décoller à 173 t et transporter 261 passagers en deux classes sur 7 600 km.

EI-CPV

B767-38EER s/n 25132, n° de fuselage 417

B767 - EI-CPV

Il a effectué son premier vol le 10 février 1992, il est livré 14 jours plus tard à la compagnie sud coréenne Asiana qui l’immatricule HL7268. En mai 1998, il retourne chez son loueur IFLC (N132KR). Le 1er juin, il rejoint Air Europe (Italie) sous le registre irlandais EI-CPV. Entre le 21 février et fin novembre 1999, il est sous loué à Air Afrique. Il conserve les couleurs Air Europe avec les titres Air Afrique en vert. Le Koba ne figure pas. Fin novembre 1999, il retourne à Asiana (HL7368) jusqu’à fin 2004. Il se retrouve alors chez LAN (chili), CC-CIO. En mai 2008, il est au Brésil chez Varig tout d’abord (PT-VAF) puis chez GOL. Fin juin 2011, il est repris par Atlas Air, compagnie étasunienne de fret (N641GT). Il continue de voler régulièrement.

I-AEIY

B767-330ER s/n 25208, n° de fuselage 381

I-AEIY - B767

Il prend son envol le 10 juillet 1991 et est livré à la compagnie Condor (filiale charter de la Lufthansa) à la fin du même mois (D-ABUY). En décembre 1993, il est cédé à Air Europe (Italie) qui, le 17 février l’immatricule I-AEIY. Il est sous loué à Air Afrique le 1er novembre 1999 (peut-être en remplacement du EI-CPV qui quitte la compagnie à le fin de ce mois ?). Par contre, il porte les couleurs Air Afrique. Il retourne chez Air Europe le 19 septembre. Il est immatriculé I-PEIY le 11 avril 2000, il équipe Volare (autre compagnie italienne) en décembre 2001. Janvier 2003 le retrouve chez Sobelair, la filiale charter de Sabena (OO-SLT). Il vole dans les Antilles néerlandaises pour Dutch Caribéan Airways (opéré par Sobelair). En février 2004, il est racheté par la Wells Fargo Bank Northwest et en mars de la même année, il est livré à El Al (4X-EAJ et baptisé Bat Yam). Après 11 années de service avec une livrée blanche, il est en mars 2015 repeint aux pleines couleurs d’El Al et mis en service sur la nouvelle route de Boston ou il est équipé en business class.

Jacques JULIEN

3 comments to Boeing 767

  • Alain Durand

    Varig a été vendue à la découpe. La mainteance a trouvé preneur chez TAP, la branche cargo VarigLog a également changé de main et GOL a repris le reste avec l’idée d’aligner une compagnie full service. La nouvelle Varig a débuté son exploitation avec des 767-200 et 300 ainsi que des 737-700 et 800 fournis par GOL. Les vols sur l’Europe ont été effectivement suspendus, par contre, les vols « deluxe » continuent sur des destinations sud américaines avec les 737NG qui arborent une livrée spécifiques à Varig.

  • Alain Durand

    Atlas Air se lance dans le charter passager avec deux appareils basés à MIA.

  • Alain Durand

    Le 767 est toujours en production et ses ventes ont atteint le cap des 1000 appareils vendus. Fedex s’est très récemment laissée séduire pour remplacer les DC;10(F).

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Subscribe without commenting