A330-200

C’est le dernier type d’Airbus ayant équipé la flotte d’Air Afrique, alors que la compagnie se portait très mal. Les deux appareils seront livrés en octobre 2000, conjointement avec les deux A300B4-600 TU-TAG et TU-TAQ. Ces 4 appareils porteront la nouvelle livrée d’Air Afrique, correspondant plus aux « tendances » de l’époque. Appareil entièrement blanc, les titres, très gros sont en caractères minuscules et posés sous la ligne de hublots. Le Koba est blanc et orne la dérive verte, ainsi que les deux « winglets ». Le vert, « couleur d’Air Afrique », devient plus sombre. Hélas ce dernier sursaut ne sera pas suffisant !

Lancé en février 1989, en même temps que l’A340, cet appareil est un quasi jumeau : même voilure, fuselage identique et poste de pilotage très semblable. L’A330 est le plus gros bimoteur de la gamme Airbus, décliné en deux versions : 200 et 300. Air Afrique exploitera deux 223, d’une envergure de 60,30 m pour une longueur de 59 m (le 300 est plus long de 4,60 m). Équipé de réacteurs Pratt & Whitney PW4168A de 31 116kgp (305,1 kN), il décolle à 233 000 kg et transporte 250 passagers en 3 classes sur plus de 8 000 km. Ces 2 appareils connaîtront une carrière similaire, se suivant chez les mêmes exploitants, au gré des locations.

TU-TAX

A330-223 n° 358

TU-TAX A330-200Cet appareil effectue son premier vol le 8 septembre 2000 (F-WWYO). Propriété du loueur IFLC, il est livré à Air Afrique le 29 septembre 2000. Immatriculé TU-TAX, il porte la nouvelle livrée Air Afrique, n’a pas de nom. Saisi un an plus tard (en octobre 2001), il sera stocké à CDG puis convoyé sur Orly pour le compte de la compagnie espagnole Calliopé qui le réceptionne en février 2002 (EI-CXF). Il gardera quelque temps sa livrée Air Afrique et son matricule irlandais. En septembre il rejoint Eurofly filiale d’Alitalia (I-EEZA). Il portera les couleurs Alitalia et les titres rouges Eurofly jusqu’à la fin 2005. En mars 2009, il est convoyé à Filton (GB) pour y être peint aux couleurs de la Saudia. En fait, IFLC le loue à la compagnie turque Atlas Jet (TC-ETK), qui le sous loue à Saudia (juin 2009). Il est retourné à Atlas Jet en avril 2011. Après une seconde location à Saudia, il est restitué à IFLC en juillet 2012 et stocké à Tarbes. il est convoyé au Portugal en septembre 2013 pour une visite. À son issue, il rejoint la flotte d’Aérolinéas Argentinas (LV-FNK) où il vole toujours fin 2015.

TU-TAY

A330-223 n°364

TU-TAY A330-200Il effectue son premier vol le 16 novembre 2000 pour le compte du loueur IFLC qui le livre à Air Afrique en octobre ou novembre 2000 (TU-TAY). Il est lui aussi saisi un an plus tard. Stocké un temps à CDG, puis à Orly pour être livré à Calliopé (Espagne) fin février 2002 (EI-CXG). Lui aussi portera un temps la livrée RK et le matricule irlandais. Il rejoint Eurofly (I-EEZB) en août de cette même année. Comme le ZA, cet appareil portera les couleurs d’Alitalia et les titres Eurofly jusqu’à fin 2005. En 2006/2007 (mondial exige) il arbore, tout comme le I-EEZA, un sticker à la gloire de la « squadra azurra ». Il est de nouveau stocké en mars 2009. En mai/juin, il retrouve l’ex TU-TAX chez Atlas Jet (TC-ETL) qui le loue à Saudia. Il est restitué à Atlas Jet en décembre 2011. Début mars suivant, il retourne chez ILFC et est également stocké à Tarbes. Il rejoindra Buenos Aires fin 2013, intégrant la flotte d’ Aérolinéas Argentinas (LV-FNL). Il y vole toujours fin 2015.

Une vue sur Airliners.net, montre nos deux ex RK à Istanbul, en avril 2011, portant des couleurs hybrides ; fuselage aux couleurs Saudia, dérive rouge d’Atlas Jet, et un logo célébrant les 10 ans de la compagnie.

TU-TAX, chargement à Roissy

Jacques JULIEN

1 comment to A330-200

  • Olivier Gatabantou Mpossi

    l’arrivée des A330-200 a RK fut une érreur catégorique car la conjoncture économique ne permétait pas le financement de ses airbus alors que Air Afrique avait de grave problème financier .

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Subscribe without commenting