A300-600

Dernier développement de l’A300, l’Airbus A300B4-600 (que l’on appellera couramment A300-600, ou encore de son code IATA AB6), est un A300B4 à qui l’on a greffé l’arrière de l’A310, permettant, en reculant la cloison pressurisée, d’ajouter 2 rangées de sièges. Les nouveaux matériaux composites ont permis de réduire la masse de l’avion, alors que le cockpit était conçu pour le pilotage à deux.

Les variantes étaient fonction des moteurs installés. Air Afrique choisit la version 605R propulsée par deux CF6-50C2A5 de 27 896kgp (273,6 kN). Équipé d’un réservoir de queue (trim tank), cet appareil décollait à 171 700 kg. Par la suite, deux A300B4-622R seront loués. Ces appareils étaient équipés de réacteurs Pratt & Whitney PW4158 de 26 308 kgp (258kN).

TU-TAH

AB6 TU-TAHA300B4-605R n°744

Effectuant son premier vol le 1er décembre 1994, cet appareil rejoint Air Afrique le 5 avril suivant. Il arbore les pleines couleurs Air Afrique, et n’a pas de nom. À la fin d’Air Afrique, il sera repris par son propriétaire ILFC (N744LF), qui en juillet 2002, le louera à la compagnie turque Onur Air (TC-OAA). On le reverra à Roissy et sera régulièrement loué à Saudia, pour les Hadj en particulier. Fin 2012, il est stocké. Par un de ces mystères des échanges internationaux, il passe par Kiev en avril 2013 avant d’arriver à Téhéran en mai suivant, en compagnie de l’ex TU-TAI. Il intègre la flotte de Qeshm Air. Immatriculé EP-FQL, il semble avoir été retiré du service.

TU-TAI

A300B4-605R n°749

AB6 TU-TAIAprès son premier vol le 4 janvier 1995 (F-WWAN), l’appareil est convoyé depuis Hambourg (RK 5020) et rejoint Air Afrique le 3 juillet. Sans nom, lui aussi porte les couleurs de la multinationale. À la fin d’Air Afrique, il est immatriculé F-WQRD. En juillet 2002, il rejoint (avec le TAH) Onur Air. Immatriculé TC-OAB, il connaîtra lui aussi de nombreuses locations à Saudia, mais aussi en août 2002 à Kyrgystan Airlines. À l’issue d’une dernière location à Saudia, il retourne chez Onur Air en décembre 2012. Il est retiré du service en février suivant et stocké à Antalya. Comme l’ex TU-TAH, il rejoint Qeshm Air en Iran, en mai 2013, devenant EP-FQN. Fin 2015, il vole toujours.


Appareils loués

TU-TAG

AB6 TU-TAGA300B4-622R n° 657

Il effectue son premier vol le 22 juillet 1992 (F-WWAJ) et rejoint la Garuda (Indonésie) fin septembre (PK-GAP). Fin 1997, il est vendu à Koréan Air (HL-7421). En octobre 2000, il est loué à Air Afrique par Partner leasing d’abord sous l’immatriculation N622RG, puis TU-TAG. Il porte la nouvelle livrée Air Afrique, blanche, avec les titres en caractères minuscules, sous la ligne des hublots et le koba sur la dérive. Le vert est légèrement plus soutenu. Il sera stocké en février 2002 à Bruxelles. Il retrouve son immatriculation américaine (N622RG), il est converti en cargo et en décembre 2002, opère pour la compagnie islandaise de fret Islandflug (TF-ELU). Dès avril 2005, il rejoint la flotte de Fédéral Express (N729FD) où il volait toujours à la fin de 2015.

TU-TAQ

A300B4-622R n°659

AB6 TU-TAQCet appareil connaît un parcours identique. Premier vol le 27 juillet 1992, il rejoint la Garuda en octobre (PK-GAQ), puis la Koréan Air fin septembre 1997. Loué à Air Afrique le 27 octobre 2000 (N622DS), il est immatriculé TU-TAQ le 26 juin 2001. En mars 2002, il est repris par son loueur, est stocké à Filton et transformé en cargo. En décembre 2002, il est aussi chez Islandflug (TF-ELB) et rejoindra également Fedex en mars 2005 (N730FB). Il y était toujours fin 2015.

Jacques JULIEN

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Subscribe without commenting