Bessie COLEMAN

Bessie Coleman 1923Cela fait longtemps que l’idée de rendre hommage aux femmes pilotes africaines nous est venue. La récente élection américaine et l’accession à la vice-présidence d’une femme, non blanche, m’a rappelé une autre « First Lady » assez méconnue y compris dans notre univers professionnel. J’ai personnellement une forte admiration pour Bessie Coleman et son parcours exemplaire. Certes, elle n’est pas africaine, mais c’est elle qui nous a montré la voie. Jacques JULIEN

Les femmes pilotes africaines et afro-américaines

Bessie Coleman - Brevet pilote aviateur le 15 juin 1921  title=  title=

Bessie Coleman - L'ange noir - Jacques Béal title=  title=  title=

Témoignage

Bonjour, juste pour vous dire merci.

Je ne suis pas un ancien d’Air Afrique, mais cette compagnie m’a fait rêver toute mon enfance. Habitant dans l’axe de la piste d’atterrissage (05) de l’aéroport de Maya-Maya au Congo Brazzaville, j’ai pu contempler de 1980 à 1995, les phases d’approche et de descente de toutes les compagnies qui desservaient Brazzaville dont Air Afrique. C’est pour vous dire, ô combien, votre blog a réveillé en moi des souvenirs…

Comme mon premier vol pour rejoindre Paris en 1985 en DC10. Bien qu’à l’époque encore très jeune, les souvenirs de cette cabine kaki-marron et les coloriages qu’on nous avait donné pour nous occuper pendant le vol, me sont encore restés en mémoire. Tout comme la durée du retour qui m’avait paru interminable car nous étions rentrés avec ce qu’on appelait à l’époque la côtière. Paris – Nouakchott – Cotonou – Brazzaville… Il y a aussi ce souvenir de mon dernier vol avec Air Afrique. Ce fut le 17 juillet 1993 pour un Brazzaville – Bangui – Paris en A310. Retour un mois plus tard toujours en A310 pour un Paris – Ndjamena – Brazzaville.

Dommage que cette compagnie n’existe plus. Elle avait créée toute une communauté et un écosystème dans Brazzaville avec sa cité Air Afrique… Que de souvenirs.

Merci pour tout ce travail qui m’a permis d’en connaître un peu plus sur cette compagnie et toutes ces personnes qui ont donné une âme à cette entreprise. Merci. Olivia S.

Si Air Afrique m’était conté

Si Air Afrique m'était conté

C’est complet. Cliquez sur l’image ci-dessus

Vous pouvez quand même vous abonnerAbonnez-vous.

Manu Dibango est décédé

Manu Dibango publicité pour Air AfriqueIl était le sujet d’une des plus célèbres publicités de la compagnie multinationale.

Pour vous montrer l’Afrique comme ça, qui est mieux placé qu’Air Afrique ?

Manu DIBANGO est décédé à 86 ans des suites du COVID 19.

Nous avons perdu un ami

Renaud CALMELS nous a informés du décès de son père Gérard CALMELS, le dimanche 2 février, à l’age de 93 ans, des suites d’un AVC sévère, subi au début du mois de décembre. Entre temps, Gérard avait encore téléphoné à Roger NAIL et ensemble ils s’étaient remémorés le bon vieux temps où ils étaient pilotes à bord des Hérons. Et c’est avec beaucoup de regret que nous avons appris qu’il s’était envolé pour son ultime voyage.

Ses amis sont invités à se joindre à sa famille, lundi 10 février à 10h00 au crématorium de Tours, sis route des Landes, 37320 à ESVRES pour un dernier Adieu.

Bien tristement à vous.
Jacqueline NAIL-KERN

Pascal de Izaguirre

Pascal de Izaguirre directeur commercial Air Afrique de 1989 à 1992Pascal de Izaguirre fut directeur commercial chez Air Afrique au temps de M. Yves Roland-Billecart de 1989 à 1992, ensuite Air France jusqu’en 2010 et depuis Président Directeur Général de Corsair.

Corsair : “Dans l’aérien, il faut viser le long terme” (Capital)

Air Afrique de CHEIKH FALL à Pape Thiam


Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo (11’30”)

Centre Industriel de Dakar


Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo (2’15”)

Air Afrique ligne de vie du continent…


Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo (31″)

Air Afrique et les haricots

Drapeau Burkina FasoCulture du haricot vert sous la révolution :
Face aux annulations de vol d’Air Afrique,
Thomas Sankara crée Naganagani pour convoyer les haricots.

Radiodiffusion Télévision du Burkina


Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo (8’30”)